Mes premiers pas vers le zéro déchet

Un de mes objectifs 2017 était de minimiser mon impact écologique : diminuer mes déchets, ma consommation d’énergie, réfléchir à de nouvelles façons de consommer… La route est très très longue, et je m’en rend d’autant plus compte depuis que je me suis penchée sérieusement sur la question. J’ai commencé par mettre quelques actions en place, assez simples, que je souhaite partager avec vous, en toute humilité : je suis encore loin, loin d’être une vraie « zéro déchet » 🙂

A lire aussi : Méthode KonMari : Le rangement par le (grand) tri !

Livres zéro déchet

Vers le zéro déchet : Dans ma salle de bain

La cup menstruelle : Ça fait un bon moment que je voulais passer à la cup, et c’est chose faite. Je n’ai fait encore qu’un cycle avec, et nous nous découvrons elle et moi. Ça a été plus compliqué que ce à quoi je m’attendais, mais je persévère. Je vous ferais certainement un article un jour, quand j’aurais assez de recul. Mais en tout cas, vu tout le bien que m’en disent mes amies, et vu l’impact écologique (et économique) certain, je sais que je fais bien de persévérer.

Les cotons démaquillants lavables : Un geste bien plus simple, j’ai acheté une douzaine de disques démaquillants en coton bio. Il va falloir que je m’en rachète, car cela part plus vite que je ne les lave (pourtant j’essaie d’en utiliser qu’un seul par jour). En tout cas je suis 100% convaincue, c’est super efficace, bien plus que ceux jetables. J’espère juste qu’ils ne vont pas devenir trop rêches (j’ai peur notamment que ça abîme mes cils).

Vers le zéro déchet : A la maison

Les serviettes de table : Alors ça, nous aurions pu le faire bien plus tôt quand même ! Et certainement que ça coule de source pour beaucoup d’entre vous, mais jusqu’il y a peu, nous n’avions pas de serviettes de tables, et utilisions du sopalin. Aïe, aïe, aïe… La chose est réparée et nous avons de belles serviettes, chacun sa couleur 🙂

Diminution du chauffage : Pendant les grands froids de janvier, nous avons vu tourner les spots et infos nous demandant de baisser la température de notre chauffage de 1°C. Je suis une super frileuse, alors j’ai commencé à 0.5°C. Par contre, j’ai reprogrammé les plages horaires de mise en marche du chauffage, je l’ai bien baissé la nuit et la journée quand nous sommes au travail. Et puis, si j’ai froid, je porte un pull bien chaud.

Éteindre les multiprises : Encore un petit geste hyper simple : penser à éteindre les multiprises, en particulier celle avec la box, le soir avant de dormir et le matin avant de partir. Saviez-vous que la consommation des appareils en veille représente environ 11% de la consommation en énergie d’un foyer ?! Dingue non ? J’essaie aussi de penser à débrancher mon chargeur quand mon téléphone n’est plus branché.

Vers le zéro déchet : Au travail

Gestion des e-mails : On pense tellement que les e-mails sont supers écolos ! Oui, par rapport à du courrier, c’est clair, mais ça consomme quand même ENORMEMENT d’énergie via les serveurs sur lesquels ils sont hébergés. Sans compter l’énergie nécessaire à leur envoi. Bref, j’ai revu mon rapport à l’e-mail.

Tout d’abord, je minimise mes envois (même si ça je le fais depuis longtemps, pas dans un souci d’écologie, mais plutôt de productivité et d’efficacité, j’aurais certainement l’occasion d’en reparler). Ensuite, je garde moins de mails en archives, moi qui gardait 100% de ce que je recevais, hors spam. Et enfin, je me désabonne systématiquement de toute newsletter ou liste de diffusion, que ça soit sur ma boite pro ou perso. Sauf bien sûr les quelques dizaines de newsletters que je veux VRAIMENT recevoir. C’est un travail de longue haleine, car mon adresse pro est souvent ajoutée dans des listes de diffusions et bases de données.

Moins de déchets lors de mon repas du midi : J’achète mon repas tous les midis près de mon travail : sandwicherie, saladerie, etc etc.  Donc chaque jour, c’était un sac en papier en plus, une canette, une bouteille… Même si je ne suis pas encore zéro déchet du tout, j’ai pris deux nouvelles habitudes : le tote bag pour récupérer mon repas (les commerçants sont super compréhensifs), et je n’achète plus de boissons, j’utilise une gourde que je remplie d’eau du robinet. En plus c’est bon pour mon porte-monnaie et ma santé (je prenais essentiellement du coca :/). J’envisage les tupperware ou autre contenant pour la suite.

Vers le zéro déchet : Mes lectures

Vous commencez peut-être à le savoir, mais moi, dès qu’un sujet m’intéresse, je fonce en librairie. Le souci c’est que beaucoup de sujets m’intéressent, et que j’ai une pile de livres à lire ENORME ! 🙂

J’ai donc acheté 3 livres sur le sujet, mais je n’en suis qu’au premier. Je vous ferais peut-être un article plus détaillé sur ces livres une fois qu’ils seront dévorés.

  • Zéro Déchet de Béa Jonhson : La bible en la matière
  • Famille (preque) Zéro Déchet de Jérémie Pichon et Bénedicte Moret : Super ludique avec ses petits dessins et schémas. Tellement ludique que mon 6 ans adore le feuilleter !
  • J’arrête de surconsommer de Marie Lefèvre et Herveline Verbeken : Tout nouveau tout beau, il est sorti il y a quelques jours. Il fait parti de la fameuse collection « J’arrête de… » des éditions Eyrolles.

Le chemin est encore super long, mais j’y vais sans pression, à mon rythme en cherchant les solutions qui conviennent le mieux à ma famille et à moi-même.

Et vous, le zéro déchet, ça vous parle ? Quels sont vos petits gestes quotidiens ? Avez-vous en tête des nouvelles actions que vous voulez mettre en place ?

Vous avez aimé cet article ? Suivez moi ! FacebookInstagramNewsletter

37 réflexions sur “Mes premiers pas vers le zéro déchet”

  1. Merci pour cet article!
    Contente que ton blog reprenne de l’activité.
    Je fais pas mal attention sans être une zéro déchet.
    Dans l’ordre:
    – je suis hyper convaincue par la cup depuis environ six mois!
    – pour le démaquillage, je n’ai même pas besoin de coton. J’utilise mes petites mains et de l’huile qui se dissout dans l’eau.
    – Je fais la guerre au sopalin mais c’est encore un réflexe chez mon amoureux.
    – Je compte m’acheter une gourde en verre. Pour le moment, je remplis des petites bouteilles en plastique.
    – je compte investir dans des sachets réutilisables pour les fruits et légumes. (mamie Colette)
    Pour les multiprises et les emails, je peux clairement faire mieux!
    Bon courage vers le zéro déchet!

  2. J’attendais avec impatience cet article car je suis dans la même optique depuis quelques mois.

    Mes efforts à ma famille et à moi :
    – une gourde pour consommer l’eau du robinet et donc plus de bouteilles en plastique.
    – création d’un compost pour les pelures de fruit et légumes.
    – nous n’utilisons plus que du savon de Marseille ou du savon d’alep pour la toilette donc plus de déchets de gel douche.
    – je fais ma lessive et mon assouplissant moi même que je conserve dans des bouteilles en verre.
    – pareil pour les produits managers j’utilise beaucoup de vinaigre et de bicarbonate donc je diminue les déchets car avant j’utilisais beaucoup de produits différents
    – au niveau des courses j’évite les produits industriels et sur sur sur emballés. Nous faisons un maximum nous même (pâtes à pizza, pâtes brisées, brioche etc…)
    – je fais mes yaourt et compotes moi même ou sinon je privilégie les contenants en verre.

    J’aimerais pouvoir faire mes courses en vrac mais le magasin le plus proche est à 30 km donc niveau pollution c’est pas top.

    1. Compost on commence à y penser 🙂 pareil pour les produits ménagers, faut que je me penche sur la question. En tout cas bravo pour ces premiers gestes ! 🙂

  3. Je trouve que c’est une très belle démarches qui peut se faire en débutant par de petits gestes. Je ne savais pas que les mails avaient un impact. Pour ma part, le stop-pub fut mon premier geste. Le suivant sera la fabrication de produits ménagers écologiques.

    1. Oui c’est vrai le stop pub c’est une super idée ! Moi je l’ai fait il y a quelques années déjà.
      Tu as raison, il faut commencer par des petits pas et ne pas se mettre de pression. Se laisser le temps d’ancrer ces nouvelles habitudes 🙂

  4. Bravo pour ces petits efforts! Je suis dans la même optique depuis quelques temps et j’essaie de mettre en place petit à petit de nouvelles pratiques^^ dernièrement, nous avons terminé tous nos produits de toilette et j’ai acheté un savon liquide Dr Bronner’s qui convient à toute la famille (ça évite que l’on ait chacun notre flacon). Les gars s’en servent aussi comme shampoing et je viens de me mettre au shampoing en poudre!

  5. Coucou

    Très bel article et forcément dans l’air du temps😉
    Moi j’utilise la cup et je trouve ça top!
    Pour ce qui est du démaquillage j’utilise un carré en tissus Que je mouille légèrement et hop je démaquille … du coup plus de produit démaquillant et le carré se lave avec un petit savon à peu près une fois/semaine, c’est top!
    Pour le quotidien j’essaye d’utiliser le moins de produits possible…
    Pour les emails j’ai des efforts à faire!
    Voilà voilou
    Biz

  6. coucou!
    bel article 😀 ça motive à faire de même 🙂
    pour ma part la Cup je valide depuis quelques mois 🙂 pour me démaquiller -> savon et une petite « brosse » en silicone (ça m’évite d’utiliser des cotons à outrance ^^) je valide la baisse de chauffage mais par contre au bureau ils sont frileux XD j’essaye d’utiliser du bicarbonate, mais je t’avoue que j’ai encore du boulot à faire mdr ^^
    bisous! 🙂

    1. Moi aussi j’ai commencé aussi a tester le bicarbonate ! J’ai notamment nettoyer mon lave vaisselle et mon four avec 🙂 mais c’est vrai que c’est pas encore ancré dans mes habitudes donc j’en ai pas parlé. Mais faut vraiment que je m’y mette ! 🙂

  7. Ton article m’a beaucoup intéressée 🙂 Je pense que je vais acheter les cotons démaquillants lavables, çà a l’air top. Par contre, je fais un blocage sur la cup, je verrai ça plus tard 😄

  8. Bravo pour ta démarche 🙂 ça me rappelle mes débuts il y a un an ^^ tout est nouveau et excitant ! Les 3 livres sont excellents pour commencer, avec ça tu as toutes les clés en main pour devenir une super héroine du zéro déchet ^^

  9. Pour les coton dé maquillant, tu peux tester la polaire, c’est tout doux et ça le reste. Chez nous les carrés en cotons sont devenu plus rêche donc on a arrêter de les utiliser pour le visage 😉

  10. C’est super comme démarche, on commence par quelques gestes plus ou moins anodins, et ça devient souvent addictif de voir à quel point il n’est pas si difficile de changer ses habitudes 🙂 Bravo en tout cas !

  11. C’est une super belle cause ! Si tout le monde y met un peu du sien je pense que l’on peut faire de belles choses 😉 Merci pour ton article 😉

    Bisous, Lisa

    1. Tu as raison, c’est avec des petites pierres qu’on fabrique les montagnes ! 😀 (je ne suis pas sûre du tout de l’expression mais ça s’y prête bien lol !)

  12. Bonjour
    Super ce début .
    La cup en effet il faut persévérer et en 2-3 cycles ça ira mieux ! J’ai la mienne depuis 2011 !
    Je viens d’acheter des serviettes hygiéniques lavable que je mets ‘au cas où’
    J’utilise un shampoing solide et du savon de Marseille.
    Du deo solide
    Côté cuisine je fais beaucoup de vaisselle avec savon de Marseille.
    Bonne continuation à vous 🙂

  13. Extra encore une lecture en commun! J’adore le livre ma famille zero déchet car il est très sympa à lire et coloré ce qui est assez rare. Je me suis également engagée dans la longue route du zero déchet. Voici ce que j’ai fait pour le moment:
    – disques démaquillants lavables
    – courses au magasin bio en vrac

    Actions prévues:
    – pain maison
    – yaourt maison
    – serviettes en tissu (tu m’y a fait penser)
    – savon d’alep
    – shampoing solide
    – réduction des produits de beauté en général

    la route est encore longue…! Bonne continuation, j’ai hâte de suivre tes progrès

  14. Bonjour
    j’ai découvert ton blog grâce à une amie, et j’adhère complément à ce nouveau mode de vie : Moins Mais Mieux (tu as aussi le livre j’achète moins je vis mieux, c’est parti, qui est une bonne source d’idées faciles à mettre en place)
    de mon coté, j’utilise déjà des disques à démaquillé fait mains,
    j’achète moins, donc forcément, moins il y a de choses qui rentrent à la maison, moins il y a besoin de jeter,
    j’ai aussi fait le tri dans mes produits beauté, et j’essaie de tout finir avant de passer à de nouveau (et difficile de finir les stock acheté par lot avant la mise en place de ma démarche, mais ça baisse doucement..)
    et j’ai fait un grand tri dans toute la maison, ça fait un bien fou
    Merci pour tous tes articles très bien écrit qui mettent du baume au coeur
    bon WE

    1. Merci de ton adorable commentaire Nakin ! 🙂
      On est vraiment de plus en plus nombreuses à adopter ce genre de vie. C’est vraiment une super chose 🙂

  15. Bravo pour tes petits pas, ils sont prometteurs pour le début d’un long voyage ! 🙂 Je me suis lancée dans le zéro déchet il y a bientôt un an et demi et je n’y renoncerais jamais je crois bien… Bon courage pour la suite, c’est génial qu’on soit de plus en plus à faire attention ! :-*

  16. Hello !

    Pour ma part, comme toi mon premier pas était la cup ! J’ai voulu me lancer depuis que j’ai mon appartement, mais le problème qui est en réalité une bonne chose (tout dépend des points de vue).
    La ville de Rouen a créé un nouveau mode de tri des déchets : tout ce qui est plastique (emballage compris), se recycle, les serviettes en papier (non souillées aussi). Alors, le temps de terminer les travaux, le rangement, nous avons décidés de faire « avec ».

    Je compte m’y mettre quand meme hein, je ne lâcherait pas, pour mes mails j’utilise Cleanfox (ça nous désabonne des newsletter je ne sais pas si tu connais 🙂

  17. Bonjour! Je lis ton blog depuis peu et je suis donc à la découverte de tes articles! Je ne sais pas si tu es encore dans le zéro déchet ou pas mais nous on s’est bien lancé dedans depuis un moment et je partage quelques idées sur mon blog! N’hésite pas à aller faire un tour c’est parentsmaispasque.com

    1. Merci pour le partage, j’irais regarder ça 🙂
      On a pas beaucoup bougé depuis ces premiers pas là… Mais je me renseigne pour passer en couches lavables pour mon bébé qui arrive. Ca sera déjà un beau geste écologique je pense ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Panier
Retour haut de page