Intégrer le minimalisme dans sa vie de famille

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous proposer le premier article invité de ce blog 🙂 Ce n’est donc pas moi qui en est l’auteure, mais Amélie, du chouette site Dépenser Moins et Profiter Plus. Ce dernier est une vraie mine d’or pour vous aider à mieux maîtriser votre budget et je vous invite chaleureusement à le découvrir (vous y découvriez d’ailleurs une petite interview de moi-même, sur un de mes thèmes de prédilection : l’organisation :)) 

Dans l’article du jour, Amélie nous donne quelques pistes pour tendre vers le minimalisme et y convertir, en douceur, sa petite famille. Vous le savez, j’essaie moi-même de trouver mon propre minimalisme, surtout depuis mon désencombrement grâce à la méthode KonMari. C’est donc un sujet qui me parle particulièrement et j’espère que cet article vous apportera quelques pistes et conseils. 

Astuces pour tendre vers le minimalisme

Le minimaliste est souvent présenté comme une démarche solitaire. Pourtant, de plus en plus de familles cherchent des moyens de simplifier leur quotidien et de désencombrer leurs vies. Parfois, il est vrai que la prise de conscience commence par la mère de famille qui passe son temps à ranger, trier, nettoyer son intérieur sans jamais vraiment réussir à y voir clair. Cependant, même si la prise de conscience peut être d’abord une démarche personnelle, elle va rapidement avoir un impact sur le quotidien de tous les membres de la famille. Au-delà de l’effet de mode, c’est un changement de vie profond qui va s’opérer.

Alors, comment aider tous les membres de la famille à accompagner ce mouvement vers toujours plus de simplicité ? Les enfants doivent-ils être impliqués ? Si oui, comment rendre le minimalisme attrayant pour eux ? Que faire avec un conjoint un peu récalcitrant ?

Faire ressortir les avantages du minimalisme

Peut être que vous avez lus quelques ouvrages sur le minimalisme, vu un documentaire, ou même des photos d’intérieur minimaliste qui vous ont pleinement convaincu que c’était ce que vous voulez pour votre famille. Vous avez eu une prise de conscience. Mais vous êtes peut-être la seule ! Alors agissez astucieusement en respectant le rythme de chaque membre de la famille. Si vous présentez les photos d’intérieur très épurés à votre conjoint et que le Week end suivant vous entreprenez un grand nettoyage en remplissant des cartons entiers d’objets à donner ou emmener à la déchetterie… vous risquez de faire face à quelques résistances.

Commencez plutôt par des étapes qui font ressortir les avantages du minimalisme. Par exemple, l’aspect financier. Le minimalisme permet de faire des économies en arrêtant d’accumuler des objets. Faites remarquer à votre compagnon les économies réalisées depuis que vous n’achetez plus autant de déco ou de vêtements. Profitez de cet argent pour faire plus de sorties en famille.

Autre avantage, le temps que vous allez gagner en étant minimaliste. Vous passez surement moins de temps dans les magasins puisque vous avez arrêté de vouloir toujours accumuler plus d’objets chez vous. Vous gagnez aussi surement du temps quand vous rangez ou faites le ménage puisqu’il y a moins d’objets à ranger.

Enfin, si ce mode de vie correspond à vos valeurs profondes, plus vous allez tendre vers la simplicité, plus vous allez ressentir de la sérénité et de la joie. Il n’y a pas de motivation plus puissante, que de voir un de ses proches heureux et serein. Votre conjoint remarquera que maintenant, votre garde robe allie style et simplicité et vous procure pourtant, une grande satisfaction. L’exemple peut convaincre les proches et les enfants encore plus que de grands discours.

Rendre le rangement ludique

Ranger et désencombrer peut-être un processus long ou désagréable ou au contraire quelque chose de ludique et de joyeux. Tout dépend de la manière dont sont présentées les choses. Une première étape simple mais essentielle peut être de demander à chaque membre de la famille de ranger chaque objet après utilisation. Ensuite, vous pouvez mettre en place, un planning clair de rangement et le faire en musique ou de manière ludique. Si les enfants s’amusent, ils vont surement en redemander.

Vous pouvez, lancer chaque semaine un challenge. En musique ou chronométré c’est encore mieux ! Par exemple, demander à chaque enfant de choisir un ou plusieurs objets à donner, recycler ou jeter. Ou alors, si vous cherchez à ranger un type d’objets en particulier, organiser un genre de chasse aux trésors « trouver et ramener tous les stylos, crayons, feutres de la maison ». A vous, ensuite de les tester, trier et ranger.

Quelque soit l’effort réalisé par votre enfant dans le sens d’une vie plus simple ou du minimalisme, encouragez-le et félicitez-le.

Arrêter les achats inutiles

Si vous avez pris la décision d’arrêter d’encombrer votre intérieur de nombreux objets, vous avez sûrement envie que l’ensemble de la famille fasse de même. Mais comment expliquer à un enfant ou à son conjoint que vous ne voulez plus encombrer votre intérieur.

Avec les enfants, commencez par leur expliquer, en fonction de leur âge, comment vous triez leurs affaires. Montrez leur l’intérêt de garder les jouets avec lesquels ils jouent le plus. Si vous diminuez les capacités de rangement de leur chambre, il y aura moins de place pour de nouveaux objets.  Vous pourrez alors, dès leurs plus jeune âge, initier votre enfant à la règle « un objet entrant = un objet sortant ». Il faut le responsabiliser très tôt pour qu’il comprenne que le choix d’acheter un objet à un impact.

Vous pouvez en fonction de son âge et de ses capacités le faire réfléchir sur la nécessité de posséder ou non cet objet supplémentaire. Si malgré tout, il semble absolument vouloir ce nouvel objet, montrez-lui qu’il devra donner ou vendre un des objets déjà présents dans sa chambre. Pour les adolescents qui consomment de plus en plus de vêtements vite dépassés, la prise de conscience peut être forte.

Avec votre conjoint, c’est votre exemple qui sera une source de motivation puissante. Fixez-vous des tâches à réaliser chaque jour pour aller vers plus de simplicité. Par exemple, faire les ourlets et remettre les boutons sur ces vêtements qui trônent dans le fond de votre placard « en attente » depuis plusieurs semaines, donner les livres qui remplissent votre bibliothèque et que vous ne lisez jamais, trier vos papiers de la semaine sans délai, mettez à jour votre budget avec les dépenses de la semaine…etc.

Vous pouvez également informer votre famille et vos amis de vos nouveaux objectifs pour leur demander à l’avenir de ne plus offrir des objets qui risquent de vous encombrer. Proposez-leur à la place des alternatives comme des cadeaux qui se dégustent, ou des cadeaux type sorties et loisirs. En voyant vos proches jouer le jeu, votre conjoint commencera peut-être à apprécier petit à petit ce nouveau mode de vie.

Simplifiez le minimalisme

Rendez le minimalisme encore plus simple. Par exemple, disposez 3 bacs ou cartons non loin dans l’entrée ou dans un lieu de passage de la maison. Le premier contiendra les objets « à donner », le deuxième « à réparer » et le dernier « à recycler ». Dès que votre conjoint voudra se débarrasser de quelque chose, il saura immédiatement où le déposer. Bien sûr dès qu’un objet y est déposé ne le laissez pas trainer et félicitez son propriétaire pour son geste.

Quand vous ranger un placard ou changez l’endroit où sont rangés certains objets, informez en les autres membres de la famille. Simplifiez vous la vie sans compliquer la leur ! Faites des changements qui sont aussi plus pratiques pour eux.

Tendre vers le minimalisme et le contentement rend plus heureux. Je l’ai vérifié tout au long de ma vie personnelle mais aussi au quotidien en accompagnant de nombreuses personnes vers plus de simplicité, à leur rythme et en accord avec leurs. Respectez les besoins des membres de votre famille, montrez leur l’exemple, consacrez-leur des moments de qualité et vous obtiendrez bien plus que les résultats que vous espériez. N’hésitez pas à consulter les nombreux conseils de dmepp.com pour découvrir comment être heureux avec peu et avoir une vie riche…de sens.

Amélie de dmepp.com

Un grand merci à Amélie pour ses conseils !

Et vous, êtes vous en quête de minimalisme ? Est-ce que votre famille arrive à adopter ce nouveau mode de vie ?

 

 

 

Astuces et conseils pour intégrer le minimalisme à votre vie de famille

6 réflexions sur “Intégrer le minimalisme dans sa vie de famille”

  1. Bonjour, merci pour cet article. Personnellement j’adore cette idée mais ayant un homme geek c’est dur. Il adore les BD et même si il les a lus il veut les conserver, pareil pour ses lego 😩 et ses dvd j’ai beau lui dire qu’on les a sur le disque dur mais non rien à faire. Quant à mon grand de 5 ans j’ai réussi à lui faire trier ses jouets mais le lendemain son petit frère a fouillé dans le sac et au final tout est à nouveau dans leur chambre 😢. J’ai commencé la méthode konmari pour les vêtements qui est vraiment super un gain de place énorme.

    Bonne journée

    1. Génial si ces conseils peuvent t’aider ! C’est jamais simple de changer de mode de vie comme ça, surtout dans cette société d’hyper-consommation.

  2. Atteindre le minimaliste peut-être pas, mais grandement simplifier et désencombrer la maison, ça, je compte bien y arriver!! Merci pour les conseils!

    1. C’est déjà top ! En fait chacun place son curseur “minimalisme” où il veut. Pour moi le minimalisme, c’est juste avoir tout ce dont on a besoin. Pas plus, pas moins 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Panier
Retour haut de page