6 conseils pour lutter contre la procrastination

La procrastination est certainement la pire ennemie de l’organisation. La procrastination, c’est le fait de remettre à plus tard ce qu’on pourrait faire immédiatement. Que ça soit de la simple tâche ménagère, à des objectifs de vie, on a tous tendance à les repousser à un moment ou un autre. Il y a plusieurs raisons à cela et, je vous rassure, la flemme n’est pas (forcément) le seul facteur. La peur et le perfectionnisme sont deux raisons qui conduisent souvent à repousser ce qu’on devrait faire. En tant que perfectionniste (qui se soigne), j’ai tendance à procrastiner beaucoup : à réfléchir pendant trop longtemps à la meilleure façon de faire pour arriver à un résultat parfait. Et en attendant, je ne me lance pas et mes projets prennent du retard.

Mes 6 conseils pour lutter contre la procrastination

Aujourd’hui, je partage avec vous 6 conseils pour vous aider à lutter enfin contre cette procrastination et à tenir vos objectifs et vos todo.

Faire des todo écrites :

Ecrire une todo permet de créer une forme d’engagement envers soi-même. Un peu comme un contrat que l’on passerait avec soi-même. C’est aussi un facteur de motivation : cocher des cases nous permet de visualiser l’état d’avancement de notre projet et nous entraîne dans une spirale positive : on a envie d’en cocher encore plus ! Préférez une todo papier, l’écriture manuscrite a, à mon avis, plus de sens pour l’engagement. Vous pouvez aussi mettre en bas de vos todo une petite phrase comme « je m’engage à réaliser ces tâches avant le …. Signature ».

Diviser ses objectifs :

Souvent, on procrastine car l’ampleur de la tâche nous semble tellement insurmontable que nous manquons de courage et nous ne savons pas par quoi commencer. N’hésitez pas à fractionner vos gros objectifs en plusieurs petites tâches. Fixez vous des deadlines pour ces petites tâches. Petit à petit, pas après pas, votre projet va prendre forme.

On peut par exemple imaginer que votre objectif est d’écrire un article pour votre blog (ah tiens, ça sent le vécu !). Votre objectif « Ecrire un article » pourrait se transformer en plusieurs petits objectifs : 1/ Faire un brainstorming de mes idées. 2/ Les ordonnancer et trouver un plan. 3/ Ecrire au kilomètre dans chaque partie du plan. 4/ Relire et réajuster. 5/ Faire une photo. 6/ Retoucher la photo. 7/Faire les derniers réglages (SEO etc…). 8/ Poster !

Trouver un but, un pourquoi :

Parfois on est tellement obsédée par la tâche en elle-même, par le travail qu’elle représente et par l’angoisse qu’elle nous procure que l’on oublie tout simplement pourquoi on veut réaliser ce projet. Qu’est-ce que cet objectif va nous apporter ? Comment allons-nous nous sentir une fois la tâche réalisée ? Quel en est le but, la finalité ? C’est autant de réponses qu’il faut connaitre et se remémorer tout au long de la vie de notre projet. C’est cette visualisation qui va être moteur dans les phases de découragement.

Par exemple, vous avez commencé un grand désencombrement de votre maison. Vous risquez plus d’une fois d’être désemparé(e) devant l’ampleur de la tâche et de votre pile d’affaires à trier. Dans ces moments, rappelez vous de ce que vous attendez de ce désencombrement : vous sentir mieux chez vous, gagner du temps ou de la sérénité… Accrochez vous à ces « pourquoi » ! Fermez les yeux et visualisez vous dans votre maison désencombrée. Et voilà votre motivation re-boostée !

Se récompenser :

Comme une carotte, prévoyez vous des récompenses au fur et à mesure de l’avancée de vos objectifs. Vous pouvez par exemple utiliser la méthode Pomodoro qui vous permet de profiter de pauses bien méritées pendant vos phases de travail, mais vous pouvez aussi vous promettre des récompenses plus importants. Par exemple, je décide de m’offrir cette petite robe qui me fait tant envie quand je serais venue à bout de cet objectif. Je décide de m’octroyer un bain et un moment pour moi quand j’aurais terminé cette todo de la journée. Je décide de m’offrir le voyage dont je rêve si j’arrive à tenir cet énorme objectif (oui on peut voir grand !).

S’engager publiquement :

Une de mes astuces préférées. Si vous vous engagez auprès d’une personne extérieure, si vous lui dites « moi mon objectif c’est ça, et je compte le tenir avant ce moment là », cet engagement va être un moteur puissant pour vous aider à vous tenir à votre objectif. Ça peut être auprès d’amis (lancez un groupe Whatsapp dédié avec vos copines !), de collègues, mais aussi sur mon groupe Facebook, lors de notre mercredi anti-procrastination. Vous serez ensuite fièr(e) d’annoncer que vous avez atteint vos objectifs !

Ne pas réfléchir, passer à l’action !

Et enfin, le meilleur conseil que l’on puisse vous donner pour lutter contre la procrastination c’est tout simplement… de passer à l’action ! Ne perdez pas de temps à réfléchir, à peser le pour et le contre, à vous écouter, à chercher la perfection… foncez, « tout simplement ». Je vous le disais en début d’article, je suis une perfectionniste et je ne suis rarement satisfaite. A chaque article publié sur ce blog, j’ai du me secouer un peu pour me dire « aller, publie, sinon tu ne le feras jamais ». Si je ne prenais pas sur moi pour foncer, pour faire taire ce perfectionnisme, et bien il n’y aurait pas de blog… si si ! (c’est une bonne thérapie !)

Il a été prouvé que nous avons un réservoir de « motivation » qui s’épuise tout au long de la journée. Profitez donc du matin pour vous lancer dans la réalisation de vos objectifs et lancez-vous !

A lire aussi : La méthode SMART pour définir efficacement vos objectifs

J’espère que ces quelques idées vous donneront des pistes pour lutter contre la procrastination. Cependant, n’oubliez jamais d’être bienveillante envers vous-même : tout le monde procrastine. Nous avons tous le droit d’être fatigué(e), démotivé(e), ou de manquer de courage. Le plus important c’est que ça ne soit pas un état permanent et qu’on arrive à se sortir de ces spirales négatives (ne pas tenir ces objectifs -> être démotivé(e) -> encore moins envie de travailler sur ses objectifs). Si c’est le cas, j’espère que vous trouverez dans ces conseils de quoi vous remotiver.

Et vous, quels sont vos conseils pour lutter contre la procrastination ? Avez-vous actuellement des tâches ou des objectifs que vous procrastinez depuis longtemps ?

 

 

 

Mes 6 conseils pour lutter contre la procrastination

5 réflexions sur “6 conseils pour lutter contre la procrastination”

  1. Super cet article ! J’aime bien l’idée de la récompense 🙂 et c’est très malin de partir d’un objectif large pour le diviser en petits objectifs, le tout avec un but qui vaut la peine de s’y mettre. Très bon article, merci Julie !! 💛

    Ps. Heureusement que tu les postent ces articles, ton Blog est une pépite de bonnes ondes et de bons conseils !

  2. HELLO !
    Perfectionniste aussi, j’adore procrastiner ! Parce que mine de rien, cela nous pousse à bien réfléchir et à attaquer le projet de manière plus réfléchi. On peut y voir un gain de temps 😉
    Cependant parfois, je repousse pour de mauvaises raisons et comme toi, je décortique les étapes afin de les rendre moins effrayantes !

    Line de https://la-parenthese-psy.com/

  3. J’aime beaucoup tes conseils et je vais m’en inspirer pour améliorer mon organisation. Je me rends compte personnellement, que j’ai tendance à procrastiner quand je prévois trop de choses dans la journée. Devant l’ampleur de tout ce que j’ai prévu, je ne sais pas par où commencer et je me perds. J’apprends depuis quelques temps à me fixer moins d’objectifs et moins de tâches et miracle, j’ai moins tendance à procrastiner 🙂

  4. Coucou !!

    Je suis ton blog depuis quelques temps et j’adore tes articles sur le développement personnel ! Etant moi même une grande adepte, je connais déjà ces techniques mais ça fait du bien de les relire, ça motive !!! 🙂

    Des bisous et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Panier
Retour haut de page