Comment vendre en vide-grenier ?

Comment vendre en vide-grenier ?

La saison des vides-greniers approche, et après avoir bien « Konmarisé » votre maison, vous avez certainement plein de choses à vendre. Je fais très régulièrement des vides-greniers, au moins 1 par an, et je voulais partager avec vous mes conseils et infos.

Ne pas chercher à vendre cher

C’est le premier conseil que je vais vous donner : n’allez pas faire un vide-grenier dans l’espoir de vous faire beaucoup d’argent. La première raison pour laquelle vous y aller devrait être vous débarrasser d’un max de chose, l’argent que vous en retirez sera un petit plus. En général je fais entre 40 et 90€ par vide-grenier. Je suis allée jusqu’à 200€ quand j’avais beaucoup de choses à vendre. Mais sachez que les prix dans vides greniers sont très bas. Voilà les prix « classiques » :

  • Livre de proche : 0.5 cts
  • Livre grand format : Entre 1 et 2€
  • DVD : Entre 1 et 2€
  • Vêtements enfant : 1€ la pièce
  • Bodys : 0.5 cts la pièce
  • Manteau enfant : Entre 4 et 5€
  • Jouet enfant : Max 10€ pour les gros jouets

Il est rarissime que je vende des choses plus de 5€, en général je suis un stand « tout à 1€ ».
Si vous avez des affaires pour lesquels vous espérez en retirer un bon prix, essayez plutôt de vendre sur le Bon Coin. Mais gardez en tête que vide grenier = se débarrasser avant tout.

Soignez la présentation

Pour les vêtements enfants notamment, plus vous faites une présentation soignée, plus vous avez des chances de vendre. Évitez notamment de tout plier sur une table : on ose pas venir fouiller, déranger, de peur de faire tout tomber. Moi je présente les vêtements dans des caisses en plastiques transparentes, avec des étiquettes imprimées qui précisent l’âge et le sexe (les caisses me resservent ensuite pour ranger mon garage). Une caisse par âge/sexe.

Le fait d’être dans des boites en plastique rassure sur le fait que ce ne sont pas des vêtements qui ont pris l’humidité dans un carton. Les étiquettes imprimées font très « propre », et les caisses permettent de pouvoir fouiller sans avoir peur de mélanger les tailles.

On m’a déjà dit plusieurs fois que c’était une excellente façon de présenter, et que ça donnait envie de regarder.
Caisses de vêtements enfants pour vide-grenier

Et d’autres astuces…

  • Prévoyez de la monnaie (faites pas comme moi, quoi) et un petit sac à avoir sur vous toute la journée pour faire office de caisse.
  • N’oubliez pas un sac pour la journée avec : déjeuner du midi, petit en-cas, un bouquin, chargeur portable de téléphone, crème solaire et lunette de soleil ou gros pull suivant le temps.
  • En général, aucun matériel n’est fourni par les organisateurs, pensez donc à apporter une table, une chaise, voir un portant.
  • Prenez également des feuilles, du scotch et des ciseaux si vous voulez afficher vos prix (ça se fait rarement en vide-grenier, mais vous pouvez quand même le faire).
  • N’oubliez pas de vérifier vos affaires avant de les mettre en vente : même peu cher, un vêtement taché ne partira pas.
  • Ne soyez pas surprise, les gens cherchent beaucoup beaucoup à négocier. Il ne faut pas être fermée à la négociation, ça fait partie de l’essence même des vides greniers ! (Par exemple, si quelqu’un vous pend beaucoup d’articles, vous pouvez lui en offrir un). Ne vous fermez pas sur ce genre de comportement, c’est tout à fait normal et courant.
  • Sachez également qu’en général, le moment culminant du vide grenier se situe aux alentours de 11h : c’est là où il y a le plus de monde et où vous avez le plus de chance de vendre. Si vous avez des objets qui pourraient intéressés les collectionneurs, ceux-ci viennent plutôt très tôt le matin, quand les exposants sont encore en train de s’installer.
  • Vous trouverez l’essentiel des vides-greniers à venir sur le site : www.vide-greniers.org.

Différence entre vide-grenier et vide-dressing

Il y a un « nouveau » phénomène qui a pris de l’ampleur : les vides-dressing. Dans le même genre que les vides-greniers mais très ciblés (puériculture, vêtements enfants, vêtements adultes…). Le plus souvent ils sont en intérieurs mais affichent un prix plus élevé pour l’emplacement que les vide greniers. (30€ en moyenne contre 10€ en moyenne). Parfois même, l’entrée est payante pour les visiteurs.

Pour ma part je n’en ai fait qu’un seul, autour de la puériculture et des jouets pour enfants. Et maintenant, je crois que je ne ferais plus que ça ! L’emplacement est plus cher certes, mais il est vite rentabilisé car le public est ciblé et vous savez que tous sont des potentiels acheteurs (contre les vide-greniers où il y a aussi des gens qui viennent juste se promener). Les gens viennent, et ils viennent pour acheter ce que vous proposez = ventes assurées !

Ce que je ne savais pas avant de faire mon premier vide dressing, c’est que les prix pratiqués diffèrent également des vides grenier. On oublie le tout à 1€, on peut vendre un peu plus cher. Je pense que vous resterez raisonnable avec des prix tel que : 1€ le t-shirt simple, 3€ le joli haut/pull, 4€ le pantalon (pour des vêtements enfants)… Moi, je me suis faite avoir, je suis resté à tout pour 1€. Mais j’ai quand même accumulé la belle somme de 200€ en une journée ! Qu’avec des choses parties pour 1€, vous imaginez ?

Le fait d’être en intérieur est aussi souvent plus agréable. Parfois aussi chaises et tables sont fournies. Bref, le prix en vaut largement la chandelle, et vous êtes certaine de faire un retour sur investissement 🙂

Donc après avoir testé (beaucoup) de vides greniers et vide dressing, je vous conseille :

  • Le vide grenier si vous avez plein d’affaires disparates dont vous voulez avant tout vous débarrasser
  • Le vide dressing si vous voulez vous faire plus d’argent et si vous avez des choses très spécifiques à vendre

(Pour les nantaises, j’avais fait le BabyDressing de NadOo, organisation au top et équipe très sympa)

Et vous, vendez-vous en vide-grenier ? Avez-vous envie d’essayer ?

Vous avez aimé cet article ? Suivez moi ! FacebookInstagramNewsletter

14 réactions au sujet de « Comment vendre en vide-grenier ? »

  1. J’adore me promener en vide grenier mais j’en ai jamais fait par contre. Les habits soit je les vends comme ça quand ils sont vraiment très peu portés ou pour la grosse majorité je les donnes à des copines.
    En fait chaque fois que je fais du tri dans une pièce je vends direct donc je n’ai pas assez pour un faire un stand 🤗

    Si seulement tout le monde faisait pareil que toi en vide grenier avec les habits .. 🖒🖒🖒 faudrait donner ton article aux gens 😋

    1. Moi quand je fais le tri c’est de la maison complète 🙂 mais vu que je le fais régulièrement, ça va super vite !
      Et oui en effet c’est pas toujours pratique la façon dont exposent les exposants :/

  2. Ici en Italie il n’y a pas de grande culture de vide-grenier ou de magasin dépôt-vente. C’est fou quand on connait le prix du matériel de puériculture et le temps qu’il va servir. Le concept du vide-dressing est une super idée, je vais en parler à la responsable d’un des rares magasins de seconde main que je connais dans le coin, qui sait, on pourrait imaginer un truc de ce genre ici aussi!

  3. Ca me donne bien envie, mais en partageant un stand.

    Car le problème de « leboncoin », c’est qu’il faut prendre en photo pour donner envie et ensuite, se déplacer. Alors c’est une sacrée perte dans notre précieux temps 😉

    1. Je suis bien d’accord, c’est beaucoup trop long le bon coin : photos, mails, RDV… trop pénible 🙂

      Ça m’arrive souvent de faire un stand avec une ou des copines. Sinon c’est mon mari qui fait avec moi 🙂

  4. Je suis en plein rangement également et j’accumule les choses à vendre ! Hâte de pouvoir les proposer lors d’un vide grenier et de faire des heureux ! Donner une deuxième vie aux objets en récoltant un peu d’argent c’est chouette.

  5. J’aime bien aller dans des vides greniers mais j’y achète jamais rien. LOL c’est plus Pyrénées se promener.
    Et perso j’en ai jamais fait non plus. Quand je veux me débarrasser de quelques choses je jette ou je donne. Faudrait peut être que j’essaye ☺

  6. Merci pour ce sujet. Il tombe a pique avec les idées dans ma tête. J’ai commencé par faire des bourses aux vêtements d’enfants par que justement les acheteurs sont syblés et la pub pour la bourse est faite 😊.
    Mais j’ai pas encore osée le cap du vide grenier peut être que j’ai un peu peur d’être bête de pas savoir comment ça ce passe à l’arrivé le matin, d’être toute seule
    Bref je me stress surement pour rien

    1. Oh oui tu te stresse pour rien ! Mais je comprend ! 🙂
      J’ai pas trop de conseils à ce niveau là, ça dépend vraiment des vides greniers : il y en a certain où tu peux garer ta voiture sur la place, d’autres non… En général tu te préinscris par courrier (avec chèque tout ça), et ensuite tu as juste à trouver les organisateurs le matin qui t’indiquent ta place 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *